décembre 5, 2021

Softicket

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

Un jab dans chaque main : France vaccins contre la grippe et le COVID

Craignant que la grippe et le gouvernement-19 puissent déclencher un double coup dur hivernal de nouvelles infections et de décès, la France lance un programme de rappel contre le vaccin et les deux maladies à l’échelle nationale, fournissant des injections simultanées à des millions de personnes à risque.

La campagne annuelle de vaccination contre la grippe a débuté vendredi, quatre jours plus tôt que prévu initialement, dans le cadre du programme français de vaccination contre le COVID-19.

Dans les instructions publiées cette semaine, les responsables français de la santé, les médecins, les infirmières, les pharmaciens et les sages-femmes ont exhorté le gouvernement à « promouvoir correctement les deux vaccins » pour les personnes à risque de se qualifier pour le rappel Govt-19 et les vaccins contre la grippe. Les pourboires peuvent donner ces jabs en une journée, un sur chaque main.

Le début de la saison des fièvres hivernales avec l’épidémie « augmente le développement de co-infections et d’événements graves et de décès ».

Les autorités sanitaires françaises craignent que les gens ne soient plus vulnérables cet hiver en raison de l’isolement social et des blocages du virus corona, car il y a eu moins d’infections grippales en 2020.

« La grippe peut être forte cette année – j’insiste sur le fait que nous pouvons » parce que « nous n’avons pas eu la grippe l’année dernière, donc l’immunité des gens est faible », a déclaré le ministre de la Santé Olivier Vernon à BFM-TV.

La campagne de vaccination contre la grippe était déjà en cours dans les maisons de retraite et a obtenu le feu vert pour commencer à donner le premier vaccin lundi.

READ  Crainte que le sous-marin français de l'Australie ne resserre les liens économiques avec l'UE

Les personnes de plus de 65 ans, les femmes enceintes, les personnes de tous âges atteintes de maladies chroniques ou d’obésité, les professionnels de santé, les aides à domicile à risque et celles ayant des nouveau-nés de moins de 6 mois sont immédiatement éligibles aux emplois contre la grippe.

La campagne de rappel COVID-19 de la France a été lancée en septembre, ciblant les mêmes personnes et privilégiant désormais les vaccins gratuits contre la grippe. Ils comprennent les personnes de plus de 65 ans, celles qui vivent dans une maison de soins infirmiers, celles qui souffrent d’une longue maladie et celles qui reçoivent le vaccin Johnson & Johnson à injection unique.

Plus de 50 millions de personnes en France, soit près de 74 % de la population, ont été entièrement vaccinées contre le COVID-19 et plus de 1,2 million ont subi le premier vaccin.

—-

Suivez la couverture épidémique d’AP sur https://apnews.com/hub/coronirus-pandemic