septembre 22, 2021

Softicket

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

La France adopte désormais le vaccin Govshield : qu’est-ce que cela va changer ?

La France adopte désormais le produit indien équivalent au vaccin Astrogenega Covit-19, Govshield, dans le cadre de son « Pass santé », qui a été officiellement annoncé aujourd’hui 17 juillet.

Il s’agit de U-Turn, anciennement ministère français de la Santé Confiant La France n’accepte pas le vaccin au motif que la Commission européenne des produits pharmaceutiques (EMA) ne lui a pas accordé d’autorisation de mise sur le marché spécifique et ne l’a pas approuvé à la base de l’usine indienne, bien qu’elle ajoute son vaccin à l’œstrogène pour accréditation. Demandé par AstraZeneca.

Covshield n’est pas répertorié sur le site Web de l’EMA en tant que distributeur.

La France accepte désormais le vaccin dans une déclaration du bureau du Premier ministre aujourd’hui, ce qui signifie que ceux qui ont été vaccinés sont considérés comme entièrement vaccinés en vertu de ses règles de voyage et autres.

GoviShield, un sérum fabriqué par l’Institute of India, est un vaccin Oxford-Astrogeneca approuvé par l’UE, également connu sous le nom de VaxVerea, et utilisé en accord avec AstraZeneca.

Son efficacité en tant que vaccin contre le covid est compatible avec la vaxavria et son innocuité ne fait plus aucun doute, mais il n’a pas encore reçu de reconnaissance européenne.

Ce changement a été officialisé aujourd’hui Une commande À l’article 1, section 2, la France a une composition et un procédé de fabrication similaires à ceux désormais approuvés par l’ANSM, avant d’accepter uniquement les vaccins approuvés par l’EMA.

Qu’est-ce qui va changer l’agrément en France ?

Covshield sera accepté pour le ‘Pass Sanitaire’ français (PASS Sanitaire) – indiquant le moyen requis pour prouver le statut Covit-19.

READ  Carrefour investit à Cajou pour accélérer les échanges rapides en France

Cela peut être fait en émettant l’un des certificats suivants :

  • Un test Covit-19 (antigène rapide ou PCR) montre un résultat négatif et est effectué dans les 48 dernières heures
  • Certificat de vaccination Covit-19 montrant le vaccin complet
  • Un test Covit-19 (antigène rapide ou PCR) montre un résultat Covid-19 positif pris il y a 11 jours à six mois

S’ils sont acceptés dans le cadre du système Covshield Health Pass, les bénéficiaires peuvent entrer en France sans restrictions de voyage supplémentaires car ils sont considérés comme « entièrement vaccinés » et peuvent utiliser leur source de vaccin.

Lire la suite : 12 questions sur l’utilisation du Pass Santé dès le 21 juillet

Lire la suite: Comment les visiteurs étrangers en France utilisent-ils le Pass Santé pour se rendre à l’hôtel ?

Il affecte les Canadiens et, entre autres, le gouvernement reconnaît Covshield comme un vaccin approuvé.

Cinq millions de doses du vaccin ont été livrées au Royaume-Uni par le Serum Institute of India plus tôt cette année – bien que le ministère britannique de la Santé et des Affaires sociales (DHSC) ait refusé d’administrer le Govshield au Royaume-Uni, ses vaccins n’ont pas été certifiés, tels comme le NHS ABP, le vaccin AstraZeneca ou son tel que Vaxgevria.

Cependant, la société de sérum ne fabrique qu’un seul vaccin, qui est généralement commercialisé sous le nom de Covshield. Les vaccins expédiés au Royaume-Uni sont identifiés par les numéros de bloc 4120Z001, 4120Z002 et 4120Z003.

Le changement de la France sur le Govshield éliminera également l’incertitude quant à savoir si le pays a commencé à nier ouvertement la validité de ces blocs. Comme Malte le fait.

READ  Classement et classement du Tour de France

En savoir plus sur l’utilisation de CowShield au Royaume-Uni ici.

Une preuve de statut gouvernemental en France sera requise pour entrer dans les lieux publics de plus de 50 personnes à partir du 21 juillet sous réserve de l’approbation du Parlement.

La France prévoit de répondre à l’exigence sanitaire pour entrer dans les cafés, restaurants, bars, cinémas, services de transport longue distance, etc. à partir de début août.