décembre 5, 2021

Softicket

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

La France a restitué 26 œuvres d’art pillées il y a 130 ans

La France a remis mardi 26 artefacts pillés au Bénin, une ancienne colonie française au XIXe siècle.

Le président béninois Patrice Dallon et le ministre de la Culture Jean-Michel Abimpola ont signé un accord pour se rendre à Paris pour ramener les objets à la maison.

L’œuvre d’art a été prise du Palais du Bénin en 1892 par Abomi, qui est maintenant un site du patrimoine mondial de l’UNESCO. Cependant, ce ne sont qu’une fraction des 5 000 objets d’art que le Bénin cherche à ramener de France.

Ces œuvres d’art sont exposées dans un musée à Paris avec des milliers d’objets provenant d’Afrique.

M. Talon a déclaré qu’il s’était senti « débordé » lorsqu’il a reçu les marchandises.

« Vous conviendrez que la récupération des 26 œuvres d’art que nous célébrons aujourd’hui n’est qu’une étape dans l’ambitieux processus d’équité et de restauration de l’héritage d’extorsion du territoire du Royaume du Bénin, France. » Après la cérémonie de signature à l’Elysée.

Une femme passe devant des œuvres d’art intitulées ‘King Kesho’s Throne’ (à gauche) et ‘King Clay’s Throne’.

(EPA)

La remise marque un chapitre important dans la lutte de l’Afrique pour récupérer ses artefacts indigènes volés par les colons européens.

Il existe au moins 90 000 pièces d’art africain en France, et seulement 70 000 au Musée du Quai François à Paris seul. Les rapports suggèrent que 90 pour cent de l’art africain est situé au large du continent.

Le processus de restitution des œuvres d’art prises dans les palais d’Abomi a commencé en 2017, le président français Emmanuel Macron promettant de les lui remettre. En 2016, le Bénin a demandé à la France de restituer ses trésors du Royaume de Tahomi, qui comprennent les portes sacrées des palais royaux d’Aboma, des monuments et d’autres œuvres d’art.

Le rapport 2018 commandé par M. Macron recommandait aux musées français de récupérer les œuvres volées.

Le Parlement français a adopté l’année dernière une loi autorisant le Bénin et une autre ancienne colonie française, le Sénégal, à remettre leurs œuvres d’art.

M. Macron a salué le « moment historique » comme « symbolique et émouvant » pour les Africains qui attendent de rendre leurs trésors.

READ  La France met en garde contre les répercussions diplomatiques pour la star du tennis Peng Shuai en raison de problèmes de sécurité