septembre 18, 2021

Softicket

Obtenez toutes les dernières nouvelles et rapports sur la FRANCE ici. Manchettes, politique et culture françaises sur une chaîne d'information

200 000 rendez-vous Covid Booster ont été enregistrés en 48h en France

Environ 200 000 personnes en France se seraient inscrites pour leur troisième dose de vaccin Govt-19.

Depuis lundi 30 août, les personnes de plus de 65 ans et celles souffrant de troubles de santé courent un risque plus élevé de maladie grave avec le Covit-19, qui ont pu enregistrer leur dose de rappel jusqu’à ce qu’elles reçoivent leur deuxième dose il y a six mois.

Le 11 septembre, la campagne de vaccination à la troisième dose débutera dans les maisons de retraite françaises.

D’autres groupes vulnérables de la population française « sont susceptibles de bénéficier de la troisième dose à l’automne, en fonction de l’évolution de nos connaissances scientifiques », a déclaré le 27 août de la Santé, directeur général de l’Organisation de la santé publique.

Lancé officiellement mercredi 1er septembre, le ministre de la Santé Oliver Varan a déclaré que 200 000 rendez-vous avaient été pris “en seulement 48 heures”.

Il a estimé que 18 millions de personnes en France pourraient bénéficier de la dose de rappel, qui est proposée dans le cadre des recommandations Règlement sur la qualité des services de santé, Hot Autoride de Santé (A).

Des études ont montré que tous les vaccins existants sont moins efficaces pour prévenir l’infection au fil du temps, en particulier dans le cas du type delta.

Il y a une réduction progressive – et faible – de l’efficacité du vaccin contre les maladies graves.

Ceux qui reçoivent le premier vaccin Johnson à dose unique seront appelés pour une injection de rappel après les quatre premières semaines.

Articles Liés

READ  Airbnb bloque 240 000 réservations en France pour éviter les « banquets illégaux »

Les boosters Covit « susceptibles d’être livrés à la plupart des Français »

Booster Jab Covit pour les plus de 65 ans en France : cinq questions clés

La France devrait atteindre l’objectif de 50 millions de premiers vaccins du gouvernement dans quelques jours